Tous droits réservés. Toutes utilisations ou reproductions interdites. © Photographie-Compagnon.fr

Test terrain – Sigma 18-35mm f/1.8 DC HSM Art

Copyright © COMPAGNON-PHOTOGRAPHIE 2017-2020.
Suivez Pierre-Victorien sur Facebook / sur Instagram
Inscrivez-vous à la Newsletter

A sa sortie en 2013, ce petit objectif a été une révolution et a beaucoup fait parler de lui. Un 18-35mm à ouverture constante f1.8, on ne le rencontre pas tous les jours !

 

Sigma 18-35 Art
Crédit photo © Sigma

 

Comme d’habitude chez Sigma, l’objectif est livré avec une petite housse en tissu et un pare-soleil est inclus !

La construction tout en métal offre un objectif soigné et robuste grâce à l’utilisation de matériaux de qualité. Le design est propre. Pas de doute, on est bien dans la gamme Art.
Si l’objectif fait son poids (800gr), l’ensemble est plutôt bien équilibré à condition de ne pas l’utiliser sur un boitier réflex entrée de gamme (100/200D, 1300D, etc.). Ici le poids aura tendance à faire pencher la balance vers l’avant.

 

La Qualité Art

La qualité du piqué est réellement excellente à toutes les focales, et ce même dès la pleine ouverture ce qui est assez incroyable. Déjà très homogène à f1.8, le piqué monte encore d’un cran en fermant un peu.
Par ailleurs cette très grande ouverture vous permettra non seulement de créer des effets de profondeur de champs saisissants. Mais également une utilisation en intérieur avec une faible luminosité (musée, architecture, etc.), comme en extérieur pour de la photo de nuit, astrophoto, etc.
Le bokeh est doux, et la transition entre les zones floues et nettes très bien gérée.
A ce niveau, on vient jouer dans la cour des objectifs de qualité professionnelle sans le moindre souci.

test objectif Sigma 18-35 Art
Blinding Lights

Parlons technique…

L’autofocus est rapide et efficace, tout en étant quasiment inaudible grâce au moteur HSM.
Cependant, la stabilisation est absente (un tel ajout était-il trop complexe à mettre en œuvre ?), mais finalement est-ce bien important sur un objectif aussi lumineux ?

Les aberrations chromatiques comme le vignettage sont pour ainsi dire pratiquement absent, il faudra vraiment les chercher ou mettre l’objectif en difficulté pour les voir apparaître (gros contre-jour, etc).
Quant à la distorsion, elle est très bien gérée compte tenu du range.
La distance minimale de mise au point de 28cm permettra sans le moindre problème la proxi-photographie. Alliée à la très grande ouverture, il ne restera plus qu’à faire parler votre créativité !

Le diamètre frontal de 72 mm acceptera aisément le montage de filtres de toutes sortes : polarisant, ND, UV, etc.

test objectif Sigma 18-35 Art
Dernier soleil de vendange

Enfin, si l’exemplaire que j’ai entre les mains ne semble pas en souffrir, de nombreuses personnes font l’expérience d’un problème de back/front focus récurrent. Ce 18-35 étant compatible avec le Dock USB Sigma, certains réussissent à pallier à ce problème après micro-réglages.
Pour ma part, et étant donné la très grande ouverture, il me semble important de ne pas utiliser de multiples collimateurs mais plutôt de préférer travailler avec un seul.

Notez que l’objectif peut être monté sur un boitier plein format, mais ne sera utilisable qu’entre 28 et 35mm au prix d’un fort vignettage.

test objectif Sigma 18-35 Art

Conclusion

En conclusion, Sigma nous gratifie là d’un des tous meilleurs objectifs APS-C existant à ce jour. Ce 18-35mm (soit 28-55mm en équivalent plein format) tient toutes ses promesses et sera très utile en reportage, portrait, photo de rue ou paysage. Vaut-il les 600€ qui vous permettront de l’acquérir ? La réponse est clairement OUI !

+ Le piqué sur tout le range et à toutes les ouvertures.
+ La très grande ouverture permettant des photos en très faible luminosité.
+ La construction excellente à tous les niveaux.
+ Excellente gestion de l’aberration chromatique et du vignettage.
+ Gestion du flare tout à fait correcte.
+ Compatible avec le Dock USB Sigma.
+ Garantie 3 ans (si achat en France).
+ Tarif

– Le poids.
– Pas tropicalisé.
– Gros problèmes de back/front focus sur certains exemplaires qui pourra nécessiter l’achat du Dock USB pour résoudre ces désagréments (ou pas).

 

 

Cet article pourrait également vous intéresser :

Test terrain du Sigma 150-600 DG OS HSM Contemporary

 

Acheter le Sigma Objectif 18-35 mm F1,8 DC HSM ART à petit prix

en monture Canon

en monture Nikon

en monture Sony A

Inscription à la Newsletter

Afin d’être tenu(e) informé(e) de mon actualité, des stages ou tout simplement pour profiter de belles images directement dans votre boite mail, il vous suffit de vous abonner à ma Newsletter en remplissant les champs ci-dessous.

Seuls les champs Prénom et Email sont obligatoires.